Espoir et capitalisme

Vous espérez peut-être que « le système » va changer et que l’on pourra au moins atténuer les effets de « l’effondrement qui vient » ? Vous avez le choix entre lire l’article en lien, un condensé de « design et stratégie » bisounours truffé de mots pompeux, ou visionner ce documentaire d’Arte intitulé « La loi de la banane » : un récit historique qui débute en 1871 et nous rappelle que le monde n’est pas du genre bisounours.

La « loi de la banane » nous apprend comment le capitalisme « moderne » s’est inventé dans les pays d’Amérique Centrale vers la fin du XIXième. Plus d’un siècle après, tous ses ingrédients sont encore d’actualité, les voici en vrac :

  • Expropriation des petits paysans => accaparement des meilleures terres « en toute légalité ».

  • Standardisation des produits.

  • Recours aux produits chimiques dans les plantations pour contrer les maladies qui n’ont plus aucun frein naturel.

  • Privatisation de biens publics au titre de la dette : exactement comme en Grèce aujourd’hui.

  • Évitement de l’impôt.
  • Travaux forcés, esclavage qui ne dit pas son nom => 4000 morts pour 40 km de voie ferrée => 1 mort tous les 10 mètres.

  • Ségrégation entre blancs et natifs. Aujourd’hui, les pays pauvres se ramassent nos déchets.

  • Publicité à grande échelle et par tous les canaux possibles.

  • Développement des moyens de transport => cruciaux pour l’écoulement des produits. Sans eux, toute production à grande échelle s’accumulerait sur place de façon absurde.

  • Corruption des élites locales : le Guatemala cède l’exploitation de sa ligne de chemin de fer, son télégraphe et son port à l’UFC, l’United Fruit Company, surnommée « la pieuvre ».

  • « Importation » de travailleurs de pays étrangers => travailleurs déracinés, isolés, dociles et pas chers.

  • Anticommunisme et antisyndicalisme => grève matée par l’armée => 1000 morts. Syndicalistes et militants assassinés.

  • Création du marché par la pub : aux US en 1890 personne ne connaît la banane, en 1914 on en trouve partout. Le téléphone portable est devenu universel aussi rapidement.

  • Produire plus pour compenser les pertes (dues aux aléas climatiques) : ou produire plus pour faire des « économies d’échelle » : donc indépendamment des « besoins réels » avec écoulement des produits par la pub.

  • L’UFC nourrit ses ouvriers et les loge mais assèche les marais = dégâts écologiques.

  • Sécurité sociale privatisée : l’UFC construit aussi des dispensaires et des écoles, (mais paie en bons d’achats à dépenser dans ses magasins) : c’est la « générosité » du capitalisme.

  • Auto-alimentation du capitalisme : besoin de stabilité et de sécurité => dictatures => diabolisation des réformateurs => renversement des gouvernements hostiles => guerre civile 100.000 morts, 1.000.000 déplacés, des dizaines de milliers de disparus au Guatemala = Irak, Libye, Syrie + Russie accusée de tous les maux.

  • Nomination de hauts cadres du capitalisme à des postes politiques.

Le capitalisme d’il y à un siècle est donc le même que celui d’aujourd’hui : comment peut-on espérer qu’il change, et suffisamment vite pour éviter l’effondrement annoncé pour 2030 ?

Non, si vous tenez vraiment à l’espoir, alors espérez l’avènement d’une « nouvelle religion » comme je l’explique dans « Le meilleur des mondes possibles » : aussi ridicule qu’il y paraisse, cette idée signifie qu’il faut une révolution intellectuelle aussi importante (et improbable) que celle des premiers chrétiens, une révolution qui s’imposa d’ailleurs par la force après la conversion de Constantin 1er : « Aussi, à partir de Constantin (mort en 337), les chrétiens utiliseront-ils la persécution pour venir à bout du paganisme, aussi bien par les lois impériales que par la terreur que faisaient régner les moines dans les campagnes. »

.

.

.

Plus de publications sur Facebook : On fonce dans le mur

Illustration : undebateenmicabeza.blogspot.fr

Un commentaire sur “Espoir et capitalisme

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :