Salade de fruits

Été, vacances, soleil, plage et baignade : c’est le moment de déguster une rafraîchissante salade de fruits, pleins de vitamines et cueillis avec soin par votre serviteur.

  • L’incontournable nouvelle, c’est la vague de chaleur qui a envahi, (manière de parler), « tout l’hémisphère nord », du jamais vu. Elle a donné lieu à une avalanche d’articles alarmants dont voici un aperçu :
    • Usbek & Rica : Les années 2018-2022 pourraient être encore plus chaudes que prévu
    • Le Figaro : Au moins 79 morts dans de violents incendies en Grèce
    • France Inter : Le climat se réchauffe de façon globale, c’est un contexte nouveau
    • SciencePost : Plus de 40°c en France, dégel sur le Mont-Blanc et près de 50°c sur la Péninsule Ibérique, une nouvelle pulsion caniculaire se met en place !
    • Techno-Science : Les modèles climatiques actuels pourraient sous-estimer les changements climatiques à long terme
    • SciencePost : Il y a 30 ans, nous avons loupé notre meilleure chance d’arrêter le changement climatique
    • Sciences & Av : Comment la Terre pourrait basculer vers un climat incontrôlable
    • Sciences & Av : Le changement climatique risque de transformer la Terre en « étuve »
    • Usbek & Rica : Un emballement catastrophique du climat serait possible dès 2°C de réchauffement
    • Le Monde : Le « Mendocino Complex Fire » devient le plus grand incendie de l’histoire de la Californie
    • Sciences & Av : Le réchauffement climatique, catalyseur des feux de forêt
    • Sciences & Av : L’Afghanistan frappé par la pire sécheresse depuis des décennies
    • 20 minutes : Dans vingt ans, un été comme celui-ci nous semblera un peu frais
    • SciencePost : Le rôle sous-évalué de l’océan Pacifique dans le réchauffement et la fonte de la banquise au pôle Nord
    • Le Monde : Aux Etats-Unis, plus de cent incendies mobilisent 30 000 pompiers
  • Un dessinateur du Canard a cru bon d’ironiser : « Incroyable… Il fait chaud en été ! » La canicule nous a laissé plutôt sur l’impression d’un coup de semonce. D’habitude, l’on parle du réchauffement sur le mode du futur, (assorti de la sempiternelle condition : « si l’on ne fait rien »), mais, à voir la moitié de la planète « suffoquer », le RC répond « présent » avec son lot de catastrophes. L’on découvre que l’heure n’est plus à l’action mais à la réaction, et l’on commence à craindre que le RC soit plus rapide que prévu.
  • Au niveau du glyphosate, la confusion est totale. Hormis l’infernale page Wikipédia, l’information sur le Net se présente sous forme de confettis à travers des articles « grand public » qui arrivent en tête des résultats de recherches. Il faut dire que le sujet est d’une effroyable complexité, sauf sur trois points : un, le glyphosate est rentable, deux, il est facile à utiliser à grande échelle, trois, Nicolas Hulot lui a déclaré la guerre. Mais il a fait ses preuves pour traiter des millions d’hectares, (au moins 5 en France pour le blé), de sorte que les alternatives posent plus de questions qu’elles n’apportent de réponses.
  • Beaucoup d’internautes constatent que l’« on ne fait rien » mais considèrent que l’on pourrait faire quelque chose, de sorte qu’ils se scandalisent. Pour nous c’est tout vu : qu’on ne fasse rien « prouve » qu’on ne peut rien faire (à la hauteur des enjeux). Ce n’est pas seulement une question de pessimisme mais aussi de philosophie : seul le possible advient, l’impossible reste dans les limbes.
  • Le monde progresse pourtant, et dans le bon sens semble-t-il, puisque « la vie s’améliore pour des milliards de personnes » :
    • La pauvreté extrême disparaît lentement
    • La polio est quasiment éradiquée
    • L’utilisation de contraceptifs est plus élevée que jamais
    • Le VIH fait beaucoup moins de morts
    • Moins d’enfants meurent avant leur cinquième anniversaire
    • L’assainissement s’améliore progressivement
    • Des milliards de personnes ont accès à des produits frais
    • Beaucoup moins d’enfants travaillent
    • Les pénuries alimentaires se réduisent.
  • Bref, « Le monde va mieux, et Bill Gates veut que vous le sachiez ». On aimerait quant à nous qu’il sache et nous dise le prix à payer pour ce « mieux ». C’est quand même incroyable que l’un des grands capitalistes de la planète semble ignorer que le monde obéit à une logique de coûts et profits, de gains et de pertes.
  • Quant à ces allumés d’écolos qui ne jurent que par les « chasseurs-cueilleurs », et dont certains estiment qu’il faudrait exterminer l’humanité pour sauver les autres espèces, « la science » vient de sortir pour eux un résultat croustillant : « Les racines de la violence humaine plongent dans l’arbre de l’évolution » : « L’homme n’a pas attendu l’accumulation des richesses au néolithique pour être violent, (…) On a montré que les chasseurs-cueilleurs s’affrontaient eux aussi. »
  • Moralité : chaque progrès technique ou intellectuel a « boosté » l’évolution humaine, mais aucun ne peut être considéré comme « la cause » principale. Au contraire, ils se sont accumulés et complétés en renforçant leurs effets par « synergie ». Cela a commencé dans la nuit des temps et s’accélère plus que jamais à l’ère du « numérique ».
  • Pour finir, un excellent sketch sur le RC signé Albert Meslay, et dégoté par JM Jancovici. Nous remercions l’un et l’autre.

 

 

Paris, le 14 août 2018

 

Règle

Lire aussi :

Plus de publications sur Facebook : On fonce dans le mur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :