[vidéo] L’effondrement en 1972

Petit billet pour présenter une vidéo que vous devez à un lecteur. Qu’il soit vivement remercié de l’avoir extirpée des archives de la Télévision Suisse Romande. Il permet de comparer ce qui se disait à l’époque et ce que l’on dit aujourd’hui : les problématiques de fond n’ont pas changé, (démographie, croissance, consommation, pollution et ressources), mais le climat et la transition éco-énergétique s’y sont ajoutés et ont tendance à les éclipser. En 1972, l’on n’a encore aucune solution, c’est l’époque où les problèmes surgissent bruts de fonderie et nous « pètent à la figure », l’époque où l’écologie commence à percer, notamment avec la candidature de René Dumont à la présidentielle de 1974.

Nous recommandons l’interview champêtre de jeunes « scientifiques » qui ont formé le « Groupe 2002 ». Le phare du Progrès brille encore à « l’horizon de l’an 2000 », mais eux le voient comme le début de l’effondrement.

[5′] « On a d’abord défini une chose qui nous a frappé, c’est au fond que maintenant l’homme n’évolue pas tout seul, surtout à partir de la civilisation industrielle, mais il évolue avec tout un ensemble de techniques, (…), qui évolue beaucoup plus vite que sa biologie, et selon un système d’informations différent de sa biologie. Cet ensemble hybride, (…), on l’a appelé « ensemble machinel », (le nom pourrait se discuter), et l’on constate maintenant que les hommes sont sacrifiés à l’ensemble machinel. On peut dire que l’ensemble machinel a inventé de nouveaux systèmes d’informations, on les connaît tous : radio, télévision, télex, etc. »

Ils cherchaient comment « établir un état qui soit compatible avec les règles de la vie sur Terre », (ce qui en fait des ancêtres de nos collapsologues), mais ils ne se doutaient pas que le télex, avec son débit de 45,5 bits par seconde, serait largement dépassé. Un exemple à méditer pour qui entend se préparer à l’avenir en 2050. Les principales forces qui animent l’humanité, (démographie et progrès technique), sont irrépressibles : ce sont elles qui mènent la danse, le reste en dépend.

Paris, le 13 décembre 2020

***

Illustration : bedetheque.com

Plus de publications sur Facebook : Onfoncedanslemur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :